Free Talk N°1

Publié le par André Herbert

Salut à tous !! J'entame mon premier "Free Talk", consacré aux coulisses, anecdotes ou réflexions sur un chapitre, un personnage, une ethnie ou d'autres choses qui concernent le livre. Ces articles vous permettront d'en savoir plus sur l'univers d'Arwilhan et son fonctionnement.

Commençons par le prologue. Il s'agit de l''extrait d'un ouvrage autobiographique rédigé par Deevn. Le titre laisse suggérer une partie de sa personnalité : c'est un être ambitieux, mais aussi mégalo (lui-même se qualifie de "génie"). Sans m'étendre sur son passé (qui sera révélé dans un prochain Free Talk), Deevn (à prononcer Diveune) est un ancien bûnten... Ah ! Bûnten ! Premier terme exclusivement arwilhanien (encore un néologisme...Il va falloir vous y habiter) que j'utilise dans ce "Free Talk". Les bûntens sont des sortes de mages vêtu d'une tunique richement ornée et bariolée de motifs divers. Elle est proche du boubou africain. Les bûntens portent également un chapeau, dont la forme varie selon les écoles. Ils portent un bâton orné d'un artefact (une pierre, une sculpture ou autre) qu'ils utilisent comme arme redoutable.

En ce qui concerne les scylfhs, ces créatures vivent exclusivement sur la planète où va atterrir Deevn. Ce sont des elfes, dont certains ont la peau noire (appelés "nubiens"), mais aussi bleue (les "azuréens") ou basanée (les "saladins"). Ils possèdent une particularité qui en font des êtres uniques dans l'univers d'Arwilhan : celle de voler alors qu'ils ne possèdent pas d'ailes. Ces créature font parties du coeur de l'histoire. Le pouvoir de l'Unité, évoqué par Argus lors du combat contre Deevn, en est le mystère. Cette idée d’éclatement et d'éparpillement des scylfhs à travers l'univers est un contraste assez fort par rapport à l'idée d'Unité et me semble donc très intéressant à traiter dans ce prologue.

Ce début est également l'occasion d'évoquer l'univers en lui-même à travers quelques descriptions. Le vide spatial arwilhanien est assez différent du nôtre, quoique possédant des points communs. Parfois très coloré, souvent sombre, toujours parsemé d'étoiles et quelques fois occupé par des créatures étranges.

Le dernier point à évoquer (et le plus important) est celui des Energies Naturelles. En effet, l'univers que j'ai créé fonctionne grâce à l'affrontement de deux Energies : le Shikentaï qui est l'Energie Divine et le Shakkutaï qui est l'Energie Universelle. Un grand nombre d'êtres vivants utilisent l'une de ces deux EN (Energies Naturelles) pour combattre, mais aussi soigner ou améliorer leurs capacités physiques ou mentales. L'Energie dite "Vicieuse", appelée Shakentaïat, est une sorte de troisième énergie. Elle est décrite par le "Bûshinken" (une sorte de Bible qui évoque le fonctionnement de l'univers d'Arwilhan, mais aussi les arts tournés autour de l'utilisation et de la maîtrise de l'une des deux EN) qui l'a défini comme un fluide qui résulte de l'affrontement des deux EN.

Voilà pour les quelques premières informations concernant le prologue. Vous pouvez aller faire un tour dans le lexique pour les définitions des autres néologismes présents dans le prologue.

A bientôt dans l'Arwilhan.

.

Publié dans Free Talk

Commenter cet article