Free Talk N°2

Publié le par André Herbert

Salut à tous,

Un petit Free Talk après les deux chapitres qui viennent de s'achever. L'histoire se dessine peu à peu et les premiers personnages apparaissent. Les interrogations sont nombreuses, notamment celles qui concernent ce qui s'est passé entre la fameuse "Séparation" et le retour des scylfhs de Mastëllë, soit 440 années.

J'avoue avoir longuement hésité (et j'hésite toujours d'ailleurs) à rédiger cette partie, somme tout potentiellement intéressante. Une histoire qui concernerait les scylfhs de Merveille et leurs différentes retrouvailles, jusqu'à la formation du village. Quelques allusions à ce passé sont faites dans le premier chapitre. J'ai peaufiné quelques détails sur ce passé très riche, ponctué de bonheurs intenses et de retrouvailles, mais aussi de moments plus douloureux. J'espère avoir un jour, l'occasion de vous raconter cette longue période

Parlons de Scylfhiûs : à la base, ce personnage à la peau azuréenne un peu foncée, devait être bien plus vieux : l'apparence d'un soixantenaire. Pour les besoins de l'histoire, il a été rajeuni, environ la quarantaine. Il porte une barbe grisonnante avec un effet bouc au menton. Son visage est plutôt carré. Il porte très souvent un béret écossais. Quand il enlève sa coiffe, ses cheveux sont coiffés décoiffés. Son regard châtain clair est sévère. Pas très grand de taille, il est "musclé sec". Scylfhiûs porte un pantalon plissé en tartan lui arrivant un peu en dessous les genoux. Ce type de vêtement se rapproche du kilt écossais, le tartan demeurant l'une des particularités des vêtements traditionnels des scylfhs azuréens. Il porte deux anneaux à l'oreille gauche. Pour son caractère, je vous laisse découvrir au fil des chapitres

Evoquon à présent les scylfhs. Comme je l'ai déjà évoqué précédemment, ils sont inspirés des schtroumpfs. Cette ethnie possède cependant une histoire. Leur naissance est évoquée par le poème intitulé "L'elfe et le visage au nuage d'ange". Connu de tous les scylfhs, il relate la rencontre entre une princesse elfe, Cynthéria et un dieu du nom de Sylfhéris. Celle-ci serait tombé amoureux du dieu et ils auraient eux plusieurs enfants, à savoir les premiers scylfhs de l'univers. Cette histoire a pour toile de fond une période historique, qui correspond à celle des dieux d'Araxène, qui ont régné sur l'Arwilhan pendant plusieurs dizaines de millénaires. Le fait que certains soient azuréens (bleus) et qu'ils aient cette faculté de voler tient de la nature du Dieu Sylphéris (dit le dieu célèste). L'apparence elfique et la couleur saladine (basanée) et nubienne (noire) tient de leur mère. 

Voilà pour ces quelques précisions. N'hésitez pas à laisser vos commentaires et impressions. A bientôt dans l'Arwilhan. 

 

 

Publié dans Free Talk, Fantasy, Livre

Commenter cet article